FANDOM


Tekken (film 2010)



Tekken est un film américano-japonais en prise de vues réelles réalisé par Dwight H. Little et écrit par Alan B. McElroy. Il s'agit d'une libre adaptation du jeu vidéo avec pour personnage principal Jin Kazama.

Le film est projeté dans un premier temps en salle le 5 novembre 2009 à l'occasion de l'AFI Fest, un festival se déroulant à Los Angeles.

D'abord sorti au Japon le 20 mars 2010, le film est ensuite sorti directement en vente aux États-Unis et en Europe en 2011.

Une préquelle est sortie en 2014 sous le nom de Tekken 2 : La Revanche de Kazuya (Tekken: A Man Called X).

SynopsisModifier

Une Troisième Guerre mondiale en 2039 a profondément changé l'ordre du monde. De grandes entreprises ont pris le pouvoir. La plus considérable, la Mishima Zaibatsu, règne sur les esprits en tenant les peuples en haleine par l'organisation d'un tournoi d'une grande violence, le Tekken. Les massacres sont quotidiens dans les bas fonds de la ville d'Anvil. Jin Kazama, un jeune homme en grande forme physique, échappe régulièrement aux tueurs de Tekken. La mise à prix de sa tête par l'héritier de la Mishima Zaibatsu le décide à utiliser ses aptitudes au combat rapproché pour se venger. Il accepte de risquer sa vie dans le prochain tournoi...

RésuméModifier

L’histoire se déroule dans un futur proche. À la suite de la guerre de la Terreur, les gouvernements se sont effondrés et les corporations ont pris le pouvoir. Huit consortiums triomphèrent et se partagèrent le monde. Collectivement, ils étaient connus sous le nom de Poing de Fer. Les territoires nord-américains tombèrent sur le consortium le plus puissant : Tekken. Une fois par an, les huit consortiums s’affrontent au cours d’un tournoi.

Tekken est contrôlée par Heihachi Mishima qui souhaite apporter prestige et pouvoir à son consortium, tout en faisant honneur à sa famille.

Dans les bidonvilles de l’Enclume, Jin Kazama est poursuivi par un gang armé qui tente de le tuer. Ce même groupe se fait éliminer par des soldats nommés Jackhammers, un groupe d’unité d’élite chargé de faire régner l’ordre. Jin parvient à les éviter et à prendre la fuite. Arrivé dans un quartier nommé Anvil, Jin rejoint Bonner, un personnage appartenant à un groupe de résistants pour qui il travaille en faisant du trafic et du marché noir. Jin sort de son sac un objet appartenant à Tekken. Cet appareil permettrait au groupe de booster leur signal et d’avoir un Internet clandestin permettant de se connecter au réseau secondaire de Tekken.

Dans les rues, Jin aperçoit une annonce de Heihachi Mishima prônant l’ordre et la discipline, des valeurs menant vers la paix et qui sont mises en avant chaque année durant le tournoi du Poing de Fer. Tekken étant le champion pour la quatrième année consécutive, Heihachi annonce qui leur revient d’organiser le tournoi à Tekken City.

Plus tard, dans un bar, Jin apprend aux infos que Marshall Law n’est pas parvenu à sortir des tours préliminaires, et est forcé de se battre dans un combat ouvert pour se qualifier au tournoi. Jin achète du café et une orange, des produits qui semblent devenus rares, auprès d’un certain Denslow. Plus loin, des hommes souhaitent savoir si Jin a réfléchi pour leur offre concernant le fait de participer au tournoi et d’affronter Heihachi. Le jeune homme répond que non avant de quitter les lieux.

Durant les répétitions pour l’ouverture du tournoi, Heihachi est aux côtés de son fils, Kazuya. Satisfait des préparatifs, Heihachi confie à Kazuya le commandement des Jackhammers. Kazuya a également pour mission de renforcer la sécurité dans l’Enclume. Il explique à son père qu’il éprouve une certaine amertume de ne pas avoir annoncé lui-même le tournoi à Tekken City, symbolisant ainsi le passage de témoin entre un père et son fils. Heihachi juge cependant qu’il n’est pas prêt et que sa seule mission est de se charger de la sécurité.

Jin rentre dans son quartier pour retrouver sa mère, Jun Kazama, qui l’a formé aux arts martiaux. Il lui offre les produits rares achetés au bar. Elle est cependant inquiète pour lui et a peur qu’il se fasse tuer s’il continue à revendre de la contrebande anti-Tekken. Jin explique, en rigolant, qu’il pourrait participer au tournoi. Cela semble contrarier sa mère qui refuse de voir son fils gaspiller ses talents en art martiaux de cette façon. Pour Jin, vivre dans un milieu aisé serait le seul moyen de trouver le bonheur. Une dispute a lieu entre les deux, Jin voulant ensuite savoir pourquoi sa mère refuse de parler de son père qui les a quitté à sa naissance. Il décide ensuite de quitter la maison durant le couvre-feu.

Bonner et son groupe de résistants parviennent à franchir le sous-réseau vidéo de Tekken durant une courte durée dans le but de retransmettre leur message de résistance. Ils sont finalement stoppés par les forces de Kazuya, ce dernier arrivant également sur les lieux. Après avoir paré les attaques de Bonner, Kazuya l’exécute ainsi que les autres membres.

En parallèle, dans les rues, Jin retrouve Kara avec qui il semble entretenir une relation amoureuse. Ils partent chez Kara et ont un rapport sexuel. Jin est repéré par le groupe de Kazuya pour ne pas avoir respecté le couvre-feu et est obligé de fuir. L’armée arrive dans sa maison où se trouve uniquement Jun. Refusant de dire où se trouve son fils, elle les affronte mais est rapidement interceptée. Kazuya, toujours dans le repaire de Bonner, apprend que les insurgés ont été repérés dans la zone où vit Jin. Il demande que tout soit brûlé, se moquant du sort réservé à ses hommes présents sur les lieux. Une bombe est lancée et Jin assiste impuissant à la destruction de son quartier. Sa mère est tuée durant l’attaque. Jin récupère les affaires qui ont échappé à la destruction de sa maison. Parmi elles, il trouve une carte de sa mère avec le symbole Tekken, indiquant un lien entre elle et le tournoi. Déterminé, il décide de tenter sa chance au prochain tournoi Tekken pour se venger de Heihachi, qu'il estime être à l'origine de sa mort.

Jin décide de s’inscrire au combat ouvert pour affronter le qualifié en titre venant des bidonvilles : Marshall Law. Le combat se déroule dans une arène en cage. Heihachi et Kazuya observent le combat qui est retransmis en direct à la télévision. Après un combat acharné, Jin est sur le point d’être vaincu. Il parvient à se relever en repensant à son enfance où il était entraîné par sa mère. Steve Fox, l’organisateur du tournoi, qui pensait qu’il allait être défait, observe le combat jusqu’au bout, impressionné par la performance de Jin. Marshall Law est finalement vaincu et la foule acclame Jin. Kazuya s’étonne de voir les audiences augmentées à la suite du combat. Heihachi lui explique que cela est dû au fait que Jin est un homme de la rue.

Après sa victoire, Steve explique à Jin que tous les participants du tournoi ont un sponsor sauf lui. Il décide de l’aider.

On retrouve Kazuya dans sa chambre, accompagné de Nina et Anna Williams, tous les trois ayant un rapport sexuel. Il se questionne sur les motivations de son père qui refuse de lui léguer l’héritage de Tekken. Plus tard dans la soirée, Heihachi rend visite à son fils et découvre, mécontent, qu’il préfère se divertir plutôt que de continuer les préparatifs. Voyant son fils se comporter de façon insolente, Heihachi attrape Kazuya par le cou et lui explique l’importance de remporter ce tournoi.

Jin et Steve arrivent au tournoi. Au même moment, Kazuya résume le profil des participants des différents consortiums : Raven représente la G Corp. Ancien des renseignements militaires, ses talents vont de l’espionnage industriel à l’assassinat. Sa maîtrise du ninjutsu est décrite comme étant mortelle. Eddy Gordo représente Valencorp. Maître capoériste et homme de main redouté, sa tête a été mise à prix par un groupuscule originaire du Néo-Salvador. Il est jugé très puissant mais perd facilement son calme. Sergei Dragunov représente Ruscorp. Expert du sambo, il a été entraîné par des anciennes forces armées russes. Il a passé un an dans un goulag sibérien pour avoir milité pour le retour de l’ancien gouvernement. Anna et Nina Williams représentent Eyderdex. Toutes deux sœurs, elles sont des tueuses professionnelles. Trois consortiums ont émis des mandats d’arrêt contre elles pour assassinat industriel. Elles maitrisent le koppō et l’aïkido. Christie Monteiro représente Vectrocorp. C’est une adepte du combat libre qui a été entraînée par son grand-père. Kazuya ajoute qu'elle est également un "régal pour les yeux". Miguel Rojo représente Zapota. Il s’appuie sur son style et son sens de la stratégie et est le favori du public. Yoshimitsu est un véritable samouraï, maître dans le maniement du sabre. Enfin, Bryan Fury est décrit comme un boxer d’une rare puissance. Maître du kenpo au sommet de son art, il est également le champion du Poing de Fer.

Steve impose à Jin de porter une tenue spéciale pour se démarquer des autres combattants. Jin rencontre les autres participants dont Christie avec qui il arrive tout de suite à bien s’entendre.

L’ouverture du tournoi débute et Heihachi trouve Jin impressionnant depuis son combat contre Law. Kazuya confirme ses dires mais estime qu’il est loin d’avoir le même niveau que les autres combattants. Se demandant si son fils se sent menacé par Jin, Kazuya rétorque qu’il ne souhaite pas que Tekken soit ridiculisé à cause d’un amateur.

Le premier combat a lieu entre Raven et Eddy Gordo. Après un enchaînement d’attaques, c’est finalement Raven qui remporte la victoire.

Le deuxième combat a lieu entre Jin, décrit comme le "choix du peuple", et Miguel. Avant de débuter le combat, Steve conseille Jin en lui expliquant que Miguel est un "connard qui se croit mieux que tout le monde" et arrogant, un élément qu'il devrait utiliser contre lui pour gagner. Le combat commence et Miguel projette Jin au loin. En voyant cela, Kazuya, ravi, insiste sur le fait qu’il n’a pas le niveau. Le combat reprend et Jin parvient à avoir le dessus. Cependant, Miguel arrive à enchaîner des coups puissants qui mettent Jin de nouveau à terre. Bryan observe le combat et provoque Christie en lui demandant si le "rat d’égout a réussi à faire fondre sa carapace". Christie répond froidement et le qualifie de cyborg.

Jin songe de nouveau aux entraînements avec sa mère et parvient à dominer le combat et battre Miguel. En repensant à la mort de sa mère, Jin continue de frapper Miguel, sur le point de le tuer. Steve parvient cependant à l’arrêter afin qu’il reprenne ses esprits. Voyant que Jin est finalement le vainqueur, Kazuya quitte la salle où il observait le combat, agacé. Il vient à la rencontre de Jin et Steve. Kazuya lui fait remarquer que sa façon de combattre lui est familière, allant jusqu’à lui demander si son père a déjà participé au tournoi. Kazuya lui souhaite de continuer dans ses efforts, ce qui lui permettrait un jour de travailler pour Tekken. Toutefois, Jin rétorque qu’il ne travaillera jamais pour eux. Après cet échange, Jin part s’entraîner avant le prochain combat. Christie l’observe.

Dans la soirée, dans le quartier des combattants, Christie vient frapper à la porte de la chambre Jin. Elle lui propose de prendre l’air avec elle.

Kazuya accède à l’ordinateur qui permet d’obtenir des informations sur les participants. À l’aide d’une recherche ADN récolté sur les combattants, Kazuya découvre, choqué, que Jin est le fils de Jun Kazama.

Dehors, Christie et Jin rejoignent un bar discothèque. Après avoir battu Miguel, Christie cherche à savoir pourquoi Jin a failli le tuer, lui expliquant qu’il pourrait avoir des problèmes si il continue d'agir ainsi. Elle l’invite ensuite à venir danser avec elle puis les deux combattants finissent par s’embrasser. De retour dans sa chambre, Jin se retrouve seul mais est aussitôt attaqué par les sœurs Williams qui tentent de l’assassiner. Christie, qui entend le vacarme, arrive pour secourir Jin.

Suite à cet incident, Steve explique que selon lui, les organisateurs du tournoi ont peur de Jin et ne veulent pas qu’un participant provenant de l’Enclume gagne le tournoi. Pour Jin, il y a une autre raison et lui montre la carte qu’il a trouvé dans les affaires de sa mère. Steve lui avoue qu'il connaissait Jun et que tous deux avaient participé au tournoi. Steve lui apprend qu’elle combattait pour le compte de Tekken. Selon Christie, Jin devrait abandonner le tournoi et fuir, chose qu’il refuse puisque son seul souhait et de tuer Heihachi.

Nina et Anna rejoignent Kazuya, en train de s’entraîner aux arts martiaux. Il est furieux qu’elles aient échoué dans leur assassinat car cela pourrait s’ébruiter. Elles promettent d’y arriver la prochaine fois mais Kazuya explique qu’il est celui qui remettra les choses en ordre.

Le lendemain, le tournoi se poursuit avec le combat de Christie contre Nina. Jin explique à Christie qu'il reconnaît Nina comme étant l’un des deux agresseurs dans sa chambre. Toutes deux débutent le combat et Christie remporte rapidement le combat. Dans les coulisses, Kazuya explique à Bryan qu’il offrira une somme d’argent importante à celui qui parviendra à éliminer Jin. Kazuya menace Bryan de dévoiler qu’il est en partie cyborg s’il ne tue pas Jin. Kazuya ordonne ensuite de truquer le sélecteur de combat.

Le combat suivant oppose donc Jin à Yoshimitsu. Avant de monter dans l’arène, Steve offre des gants de protection à Jin qu’il utilisait par le passé quand il combattait. Au moment de commencer le combat, Heihachi comprend que Kazuya a truqué le match et souhaite que les combattants soient changés. En réponse, Kazuya élimine le garde du corps de son père, prend le contrôle avec les Jackhammers et s'impose comme le nouveau dirigeant de Tekken. En parallèle, le combat entre Jin et Yoshimitsu a toujours lieu. Il s’agit d’un combat à l’épée. Yoshimitsu parvient à briser dans un premier temps la lame de Jin, mais ce dernier arrive à son tour à détruire l’épée de son ennemi. Le combat se poursuit et Yoshimitsu prend l’avantage. Le combat fait grimper l’audience. Satisfait, Kazuya estime que la mort excite davantage que la violence. Son père ne trouve aucun honneur dans les actions de Kazuya. Ce dernier lui apprend que Jin serait le fruit de l’une de ses "aventures de jeunesse". Heihachi profite d’une seconde d’inattention de son fils pour éliminer les Jackhammers et déclencher l’alerte rouge. Jin, encore une fois, se remémore les conseils de sa mère durant ses entraînements et réussit à battre Yoshimitsu.

Tandis que Heihachi est emmené par les autres Jackhammers, Steve et Christie emmènent Jin pour tenter de le faire sortir de Tekken City. Ils sont toutefois arrêtés et enfermés avec les autres participants. Raven aide Steve à remettre l’épaule de Jin qui s'est démise.

Kazuya rejoint les prisonniers et explique qu’il n’accordait aucune importance au tournoi contrairement à son père, le décrivant comme un "jeu brutal et sans la moindre finesse". Il déclare cependant avoir saisi que "dans l’arène, c’est l’image projetée qui donne le pouvoir". Après avoir vu l’audience augmenter grâce au combat de Jin et Yoshimitsu, Kazuya décide que les prochains combats seront à mort.

Avec l’aide de Raven, Christie, Steve et Jin parviennent à s’enfuir. Raven est blessé. Dans leur fuite, ils retrouvent Heihachi, lui aussi prisonnier. Les lieux étant bloqués, les combattants ont besoin du code d’accès que détient Heihachi pour s’en aller. Il décide de les aider et tous parviennent à quitter les lieux. Kazuya ordonne à ses soldats de fouiller la zone de l’Enclume afin de les capturer.

Dans une zone cachée des bidonvilles, Christie soigne les blessures de Jin. Heihachi se retrouve seul avec Jin, son petit-fils, et lui explique avoir connu Jun qui était, selon lui, une grande combattante. Heihachi explique que la création de Tekken avait pour origine d’endiguer le chaos et il estime agir pour la paix. Pour Jin, Tekken représente la peur et Heihachi possède le sang de sa mère sur les mains. Heihachi lui raconte qu’il a sauvé la vie de Jun après qu’elle ait été battue et violée par Kazuya, pour ensuite l'aider à quitter Tekken City. Jin apprend alors que Kazuya est son père et que lui aussi est à présent l’héritier au trône de Tekken. Les personnages sont finalement retrouvés par les forces de Kazuya qui attaquent la zone. Christie et Steve affront les Jackhammers mais ce dernier est tué. Ils sont tous de nouveau capturés. Heihachi explique à son fils qu’il ne lui a jamais confié Tekken, estimant qu’il ne comprenait pas son esprit et ce qu’il représentait. Kazuya ordonne que son père soit exécuté. Sans se douter que celui-ci est toujours en vie, Kazuya retourne dans l’arène.

Le nouveau combat oppose Dragunov à Bryan. Tous les deux combattent en utilisant des armes. Bryan remporte le combat après avoir tué son adversaire.

Kazuya vient voir Jin et le provoque, lui disant que s’il avait su que sa mère était enceinte, il l’aurait tué. Il lui explique que s'il veut le tuer, il doit d’abord affronter Bryan et menace de tuer Christie s'il refuse. Kazuya emmène Christie avec lui et l’oblige à assister au combat.

Raven rejoint Jin et explique avoir vu en lui l'étoffe d'un grand durant son combat contre Miguel. Il lui explique qu'il doit se battre pour les autres combattants, et selon lui, il a ce qu’il faut pour obtenir la victoire. En s’apprêtant à combattre Bryan, Jin repense aux paroles de sa mère, qu’il doit se battre non pas seulement pour lui, mais pour les autres. Le combat débute mais Jin ne parvient pas à blesser Bryan à cause de sa résistance de cyborg. Après un combat acharné, Jin parvient à le battre et le tue en lui brisant le cou.

Furieux de voir que Jin a finalement remporté son dernier combat contre Bryan et qu’il est le grand vainqueur du tournoi, Kazuya décide de l’affronter, armé de deux hachettes. Christie l’observe faire, impuissante. Kazuya voit la soif de vengeance et l’envie de tuer dans le regard de son fils, et dit qu’il ne peut renier la malédiction de la famille Mishima. Sur le point de tuer Jin, Christie se rebelle contre les Jackhammers et provoque un tir de mitraillettes servant de diversion. Le bruit attire Kazuya et permet à Jin de reprendre le dessus sur son père et de le battre. Jin refuse de tuer Kazuya, expliquant à son père que la malédiction de la famille Mishima ne le concerne pas.

Christie rejoint Jin et annonce aux spectateurs du monde entier que Jin Kazama est le grand gagnant du Poing de Fer, le choix du peuple, le champion du peuple. Jin quitte l’arène et annonce à Christie qu’il rentre chez lui. En quittant le tournoi, les Jackhammers se tiennent en rang devant Jin, indiquant qu’il est maintenant à leur tête et qu’il est le nouveau dirigeant de Tekken.

Le nom de Kazama devint alors synonyme d’espoir, de force et de liberté.

Après le générique de fin, on apprend que Kazuya a survécu à ses blessures, et que Heihachi est encore vivant.

DistributionModifier

Jon Foo : Jin Kazama
Ian Anthony Dale : Kazuya Mishima
Cary-Hiroyuki Tagawa : Heihachi Mishima
Kelly Overton : Christie Monteiro
Luke Goss : Steve Fox
Cung Le : Marshall Law
Gary Daniels : Bryan Fury
Darrin Dewitt Henson : Raven
Lateef Crowder : Eddy Gordo
Candice Hillebrand : Nina Williams
Marian Zapico : Anna Williams
Anton Kasabov : Sergei Dragunov
Gary Ray Stearns : Yoshimitsu
Roger Huerta : Miguel Caballero Rojo
Tamlyn Tomita : Jun Kazama
David Pitt : Jack - Tekken Force
Mircea Monroe : Kara
Louise Griffiths : Sapphire
Kiko Ellsworth : Denslow
John Pyper-Ferguson : Bonner
Michael Showers : Assistant de sécurité #1
Louis Herthum : Chef de la sécurité Tekken
Andrew Wei Lin : Commentateur sportif
Jourdan Lee Khoo : Commentateur sportif
Randal Reeder : Combattant terrorisé
Jonathan Kowalsky : Vosk
Cassie Shea Watson : Med Tech

Fiche techniqueModifier

Réalisateur : Dwight H. Little
Scénaristes : Alan B. McElroy, Mike Werb, Michael Colleary
Musique : John Hunter
Producteurs : Benedict Carver, Steven Paul, Iddo Lampton Enochs
Pays d'origine : États-Unis, Japon
Langue originale : anglais
Lieux de tournage : États-Unis, Chine, Japon
Durée : 91 minutes
Budget : 30 000 000 $
Recettes monde : 1,697,207$
Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en DVD.

ProductionModifier

En 2004, selon le magazine américain Variety, Charles Stone III devait être le réalisateur du film Tekken, produit par la société Dimension Films. Le distributeur Sony faisait savoir que la production du film débuterait en automne 2005 pour un budget avoisinant les 50-60 millions de dollars. De plus, il était précisé que la production devait inclure pas mal d'effets spéciaux numériques. [1]

La première affiche du film est dévoilée en fin d'année 2007. À cette époque, un premier synopsis était apparu : "Adaptation cinématographique du jeu de combat japonais "Tekken" centrée sur l'histoire de deux amis d'enfance qui défient les combattants des quatre coins du globe."

Il est finalement annoncé que Dwight H. Little serait le réalisateur du film et produit par Crystal Sky Pictures. Le tournage aurait été terminé en mai 2008 pour ensuite passer en post-production les mois suivants. [2]

Un nouveau synopsis est disponible en début d'année 2009 et est complètement différent du premier : "Un jeune homme cherche à venger la mort de sa mère. Il part à trouver son grand-père, Heihachi Mishima, et le supplie d'être entraîné. Quand le chef de la famille Mishima annonce le tournoi "King of Iron Fist", il apprend que le meurtrier de sa mère y participera. Il doit combattre les plus grands combattants du monde dans le but d'atteindre son but." [3] Il s'agit d'un nouveau synopsis mais avec une histoire encore différente de la version définitive.

La directrice du casting, Kelly Wagner, racontait qu'ils recherchaient des acteurs sachant se battre. L'acteur devant interpréter le personnage de Jin Kazama devait être ceinture noire dans son art martial. Il fallait également trouver des acteurs compétents car il s'agissait d'un film dramatique. L'acteur Jon Foo leur avait envoyé une vidéo provenant de Thaïlande où il montrait ses talents en art martiaux. Après un bout d'essai (test que font les comédiens lorsqu'ils interprètent une scène devant la caméra afin de se faire engager pour le rôle), Jon Foo obtint le rôle. [4]

En février 2009, des premières images du film dévoilent l'acteur Jon Foo dans la peau du personnage Jin. [5] Le synopsis présenté est de nouveau différent et correspond à l'histoire définitive. Le casting est finalement révélé et l'on découvre les personnages qui seront interprétés par les différents acteurs.

Le 5 novembre 2009, le film est projeté en salle au Mann's Criterion à Santa Monica, à l'occasion de l'AFI Fest, un festival se déroulant à Los Angeles. Cette projection servait à trouver des distributeurs pour sortir le film. [6] La campagne de pub de Tekken débute dans un premier temps au Japon en décembre 2009 avec une nouvelle affiche dévoilée. Aux États-Unis, le film a des difficultés à trouver des distributeurs pour le commercialiser. En France, le film sort en DVD/Blu-ray le 4 janvier 2011. Un nouveau trailer est dévoilé le 15 janvier 2010. Le film sort en salle au Japon le 20 mars 2010. Une nouvelle affiche est dévoilée pour la version américaine et un second trailer sort le 5 août 2010. En septembre 2010, le film trouve finalement des distributeurs aux États-Unis, en Australie et Nouvelle-Zélande avec la société Anchor Bay Entertainment. [7] Un dernier trailer est dévoilé le 1er juin 2011 [8] et Tekken sort le 19 juillet 2011 en DVD/Blu-ray aux États-Unis.

RéceptionModifier

De manière globale, le film récolte des avis plutôt mitigés, voire négatifs. Il possède la note moyenne de 4,8/10 sur IMDb [9], 31% sur Rotten Tomatoes [10], 2,2/5 sur AlloCiné [11] ou encore 3,2/10 sur SensCritique [12].

Katsuhiro Harada, le producteur de Tekken, s'est exprimé sur Twitter en disant que le film était horrible et qu'ils n'avaient pas pu le superviser. Il juge le contrat comme étant cruel. [13]

Les mauvais retours ont eu pour conséquence de ne pas projeter le film Tekken au cinéma aux États-Unis.

Le saviez-vous ? Modifier

  • Dans la version française du film, Kazuya Mishima est appelé "Kayuza".
  • Bien qu'il n'y ait aucune référence au Devil Gene, Jin Kazama possède le tatouage du gène démoniaque sur son bras.
  • L'actrice Chiaki Kuriyama (Kill Bill : Volume 1) était citée pour jouer le rôle de Ling Xiaoyu. Elle a cependant démenti l'information sur Kotaku. [14][15]
  • Le symbole Kazama est visible sur les haches de Kazuya Mishima à la fin du film.

Références Modifier

  1. https://movieweb.com/charles-stone-to-direct-tekken/
  2. https://www.firstshowing.net/2009/first-look-jon-foo-as-jin-kazama-in-tekken-movie/
  3. https://movieweb.com/charles-stone-to-direct-tekken/
  4. https://www.syfy.com/syfywire/how_tekken_cast_real_mart?page=512
  5. https://www.firstshowing.net/2009/first-look-jon-foo-as-jin-kazama-in-tekken-movie/
  6. https://web.archive.org/web/20100103042702/http://sdtekken.com/2009/11/04/tekken-movie-premiere/
  7. https://www.comingsoon.net/movies/news/69768-anchor-bay-films-acquires-tekken
  8. https://www.youtube.com/watch?v=eiovajPBOWI
  9. https://www.imdb.com/title/tt0411951/?ref_=ttrel_rel_tt
  10. https://www.rottentomatoes.com/m/tekken#audience_reviews
  11. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=61044.html
  12. https://www.senscritique.com/film/Tekken/419603
  13. https://twitter.com/Harada_TEKKEN/status/20623893785
  14. https://www.shockya.com/news/2009/01/11/new-tekken-movie-poster/
  15. https://kotaku.com/kill-bills-gogo-yubari-actress-not-in-tekken-movie-5328567

Autres filmsModifier

Films
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .