FANDOM


Tekken : The Dark History of Mishima



Tekken : The Dark History of Mishima (鉄拳 the dark history of mishima) est un roman non-canonique écrit par Takashi Yano (矢野 隆 Yano Takashi), publié le 26 août 2011 au Japon.

Une édition anglaise sort le 5 août 2016 pour la liseuse Kindle.

SynopsisModifier

Grâce à sa force économique et sa puissance écrasante, la Mishima Zaibatsu a eu un sombre impact sur le monde. Il y a un mois, la figure emblématique de l'entreprise, Jin Kazama, a soudainement disparu. Personne ne le sait, mais Jin est en réalité plongé dans le coma mais les causes de son état restent inconnues. Afin de lui trouver un remède, ses hommes se dirigent vers le Japon pour explorer l'histoire de la famille Mishima. C'est alors qu'un terrible secret sur le clan Mishima, vieux de la période Sengoku, est sur le point d'être découvert sur les îles de la mer intérieure de Seto.

RésuméModifier

Jin Kazama, leader de la Mishima Zaibatsu, domine le monde grâce à la puissance de son entreprise. Il n'hésite pas à tuer ses employés juste pour s'amuser et lance parfois des simulations de combats entre eux.

Un jour, Jin perd connaissance dans la douche et est découvert par Lars Alexandersson, son bras droit. Alors qu'il est dans le coma, Lars l'emmène dans un complexe scientifique, dirigée par Dr.Bosconovitch, en Russie afin de trouver une solution. Nina Williams et Eddy Gordo s'y rendent et, après une discussion avec le scientifique, décident de partir pour le Japon afin d'explorer l'histoire des Mishima et d'en apprendre plus sur le sang de Jin. De son côté, Raven saute dans l'hélicoptère qui transporte Heihachi Mishima afin de le confronter et d'en apprendre plus sur la condition de Jin. Au final, ils décident d'aller ensemble au Japon. Pendant ce temps, les agents de la G Corporation, entreprise rivale de la Mishima Zaibatsu, dirigée par Kazuya Mishima, attaque le complexe scientifique où se trouve Jin. Anna Williams, qui travaille pour Kazuya, y retrouve le Dr.Bosconovitch. Après un grand combat général, la G Corporation apprend que Jin s'est réveillé et qu'il a tout détruit avant de reperdre conscience.

Nina et Eddy arrivent dans un temple japonais appartenant à la Mishima Zaibatsu. Ils y sont attaqués par Heihachi. Cependant, avant qu'il ne puisse les tuer, il est lui-même attaqué par Kazuya. Là encore, ce dernier ne peut tuer son père puisqu'il est empêché par Raven qui débarque en hélicoptère et sauve Heihachi. Ils s'échappent.

L'enquête sur les origines de Jin avance. Les découvertes montrent que les ancêtres des Mishima ont fait un pacte avec le diable afin de devenir plus puissant. Les investigations se concentrent sur un grand-père nommé Hachiman Mishima qui a été tué par son fils, Jingo Mishima, qui est ensuite devenu fou. Le fils de ce dernier a ensuite utilisé ses pouvoirs démoniaques pour tuer son père puis s'est suicidé pour stopper la malédiction. Les pouvoirs de Jin et Kazuya viennent de là. Heihachi, lui, a également un pouvoir, mais celui-ci est différent, il permet de détruire les pouvoirs démoniaques.

L'histoire reprend avec Kazuya, qui prend sa forme démoniaque, et attaque le QG de la Mishima Zaibatsu. Jin, toujours inconscient, fait un rêve dans lequel il devient démoniaque. Il se réveille ensuite et le devient réellement. Un combat débute entre Kazuya et Jin. Ce dernier jette Kazuya à travers la fenêtre, mais il survit. Revenant sur le champ de bataille, Kazuya affronte Heihachi et Jin. C'est ce dernier qui remporte le combat. Plus tard, découvrant que Lars a également du sang Mishima, Jin l'affronte.

Genèse du romanModifier

À travers une interview donnée sur le site Renzaburo, l'auteur du roman, Takashi Yano, explique la genèse de Tekken : The Dark History of Mishima. [1]

Yano révèle avoir toujours été attiré par l'univers du jeu vidéo depuis la commercialisation de la Famicon, une console de jeux vidéo créée par Nintendo en 1983. Il était davantage intéressé par les jeux de combat. Un jour, son rédacteur en chef lui demanda si il était intéressé d'écrire une novélisation, c'est-à-dire l'adaptation sous forme de roman d'une histoire développée à l'origine dans un autre média. Il accepta et pris la décision de raconter une histoire sur Tekken.

À l'époque du premier Tekken sur PlayStation, Yano avait entre 18 et 19 ans. C'est à partir de Tekken 3 qu'il avait remarqué que l'intrigue du jeu avait beaucoup évolué, au point d'être intéressé par l'histoire. Il appréciait cette nouvelle idée que les personnages principaux ne soient pas foncièrement bons. Il trouvait intéressant qu'au fur et à mesure des opus, Kazuya Mishima et Heihachi Mishima soient les "protagonistes" de l'histoire.

L'auteur était fasciné par la "passion" (情念) que l'on retrouvait dans Tekken. Auparavant, selon lui, on ne possédait pas beaucoup d'informations sur l'envie ou les raisons des personnages de se battre dans les jeux de combat. Le joueur n'avait qu'à sélectionner un personnage et le considérer comme son alter ego, sans connaître la passion du personnage en lui-même. Concernant Tekken, il trouvait que les personnages à l'écran possédaient une forte motivation. Pour lui, c'était quelque chose de rafraichissant. Il choisissait un personnage non pas pour sa facilité d'utilisation mais pour l'humanité et l'apparence qu'il dégageait.

Yano a décidé de se focaliser sur la famille des Mishima parmi tous les personnages de Tekken parce que pour lui, ils étaient ceux qui possédaient la passion la plus forte. Il considérait que l'histoire de leur conflit et de leur lutte portait bien le nom de "Tekken" (le poing de fer). Aucune autre option n'était envisageable de son point de vue.

Il s'agissait du premier roman que Yano écrivait avec des personnages déjà existants. À l'époque de l'écriture du livre, le jeu Tekken existait depuis une douzaine d'années avec des personnages et un univers bien développés. La difficulté était qu'il se devait de ne pas dévier de la vision de cet univers. Il expliquait que l'équipe de Namco Bandai Games l'avait aidé à garder une cohérence. Toutefois, l'équipe et Katsuhiro Harada lui ont laissé une grande liberté, ce qui lui a permis d'avoir une certaine aisance dans l'écriture. N'ayant pas eu beaucoup de restrictions, Yano a pu créer des personnages tels que les ancêtres Mishima du nom de Hachiman et Jingo Mishima.

L'ère Sengoku est une période de l'histoire du Japon que l'auteur a voulu mettre en scène pour raconter l'histoire de la lignée des Mishima. Il s'agissait d'une époque familière pour lui, l'ayant souvent utilisé dans ses œuvres.

PersonnagesModifier

Références Modifier

Autres livresModifier

Livres, Mangas et BD
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .